Le zamac, qu’est-ce que c’est ?

paris packaging week
Paris Packaging Week 2022
11 juillet 2022

Le zamac, qu’est-ce que c’est ?

Alliage de minerais entièrement naturels, le zamac est composé à 95% de Zinc et de 3% d’Aluminium, de Magnésium et de Cuivre. 100% recyclable à l’infini, c’est la matière première idéale pour un packaging éco-responsable.

En effet, particulièrement adapté à la coulée sous-pression, le zamac possède d’excellentes caractéristiques mécaniques, une très bonne coulabilité, une stabilité dimensionnelle, l’aptitude à la décoration, la résistance à la corrosion, les cadences de productions élevées permettant aux concepteurs de trouver dans cet alliage, une solution compétitive et fiable.

Le zamac est doté une recyclabilité optimale puisqu’il est réutilisable à 100% par le recyclage des produits en fin de vie, tout en conservant ses caractéristiques. Il contribue ainsi à la consommation raisonnée des matières premières.

zamac

Les propriétés du zamac

Résistance mécanique

À température ambiante, la limite d’élasticité des alliages de zinc est très supérieure à celle des alliages d’aluminium et de magnésium ainsi qu’à celle des plastiques les plus résistants.

Résistance à la déformation

Le zamac est reconnu comme un matériau rigide. Sa résistance au cisaillement, à la torsion, à la flexion et à la compression est élevée. Ces propriétés alliées à la résistance mécanique du Zamac permettent de diminuer les volumes des pièces à réaliser, économisant ainsi du poids et de l’espace.

Résilience et ductilité

Une forte résistance aux chocs et une bonne ductilité les qualités intrinsèques du zamac, qualités qu’on retrouve plus rarement dans les autres alliages de fonderie réalisés en sous pression. La ductilité est importante dans les opérations de post fonderie telles que le rivetage et le sertissage. Sa résistance aux chocs (résilience) permet l’utilisation du zamac dans des conditions d’emplois difficiles.

Dureté

Les alliages de zinc, tel que le zamac, sont plus durs que les alliages en aluminium ou en magnésium. Les éléments d’addition tels que le cuivre améliorent la résistance à l’usure.

Résistance à la fatigue

La résistance à la fatigue est un critère important dans le choix d’un matériau, la rupture due à la fatigue étant le cas le plus fréquent dans les pièces mécaniques. Le zamac a des résistances à la fatigue sept à dix fois plus importantes qu’un plastique de type ABS.

Pourquoi choisir le zamac ?

Le zamac est un matériau technique, durable et économique. Aucun autre type d’alliage n’offre une telle combinaison de résistance mécanique et de recyclabilité, dans des conditions économiques compétitives.

L’excellente coulabilité du zamac permet d’envisager des pièces esthétiques et complexes, à même de valoriser le produit du client. Ces pièces fonctionnelles peuvent être moulées en une seule unité, ce qui évite des opérations d’assemblage.

Les technologies récentes d’injection, alliées à une conception précise des outillages autorisent des parois très fines, réduisant directement la quantité de matière et la masse à transporter.

Les caractéristiques physiques du zamac induisent l’utilisation de machines d’injection en chambre chaude proportionnellement plus petites fonctionnant à plus haute cadence, consommant moins d’énergie (basse température de fusion), avec une fréquence de maintenance des pièces d’usure beaucoup plus faible. Ce dernier point permet aussi de garantir une durée des outillages beaucoup plus longue (pouvant atteindre un million de cycles voire plus, selon la complexité de l’outillage).